Premiers pas en Siberie

Publié le par Sandrine et Julien

C est apres six jours de voiture et trois jours de train que nous arrivons a Irkoutsk ! - 6 degres et la neige nous accueillent dans ce grand village de 650 000 habitants. Ici chemins en terre et maisonnettes en bois constituent principalement la ville.

C est les yeux plisses par la fatigue de ce long voyage que je vais vous le compter. Les 3500 premiers km en voiture furent fatiguants : routes de plus en plus trouees, remorque de notre kayak nous obligeant a toujours rouler lentement, choc avec un chevreuil, 4 heures a la frontiere russe… Mais les paysages etaient magnifiques : grandes etendues souvent ouvertes et constituees de boulot et de pin. Quatre jours de repos a Moscou furent donc les bienvenues. Nous en avons aussi profite pour visiter cette capitale de la Russie : belle place rouge, eglises grandioses,… Mais Moscou demeure une de ses grandes ville qu avec Julien nous n apprecions pas trop : bruit, pollution, policiers controlants nos papiers et ceux de la voiture un peu partout. Nous avions hate de prendre le fameux transsiberien ! C est donc avec plaisir que nous montons dans notre train mercredi  dernier dans un coupe de quatre places. Nous y faisons connaissances avec deux belges tres charmants. Nous verrons pour parler russe plus tard ! Les jours glissent le long du train… Nous nous detendons en regardant defiler 5000 km de Siberie : plaines, collines, marais et forets de boulots sous la neige… Ca et la se decouvrent des villages. Notre aventure a commence !

Publié dans baikalieaventure

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric et Fabi 09/05/2006 22:41

Bon ben nous aussi on attend avec impatience votre départ !! Et surtout vos premières impressions. J’imagine bien que cela doit être difficile de rester au sol face à la majesté du Baïkal qui vous appelle ! Comme Julien, je trépignerai aussi. Qu'est ce que l'on aimerait être avec vous... On l'est tout de même par nos pensées, surtout à la veille du départ de cette grande expédition. Soyez bien prudents, on pense bien que des sentiments d'appréhension et de joies doivent envahir vos têtes en ce moment. Vous êtes bien préparés, il ne reste plus qu'à vous lancer, mettre le magnifique Belouga 2 rallongé à l'eau et lui donner, par des coups de pagaies synchronisés, l'inertie dont il aura besoin pour traverser cette grande wilderness encore insolite. Encore une fois "Bravos" ! Le plus dure reste à faire mais quelle aventure vous allez réaliser tous les deux, vous méritez de la réussir au mieux. Je pense qu’il faut vivre ses rêves comme vous le faites. Lutter contre cette vie monotone, banale, la routine quotidienne qui s’installe trop rapidement.
Anticipation et prudence, persévérance et régularité sont d’après moi les clés de la réussite.  Tenez nous au courant de cette traversée. On vous embrasse très fort et pensons beaucoup à vous. Avec toute notre chaleureuse amitié. Eric et Fabi.
PS : Pensez à nous lorsque vous serez dans votre kayak, installé dans une vitesse de croisière à bord du Bélouga. Pour la réponse à la question : vous devez avoir un bon conseillé ;-). Le kayak est un transport très adapté à la découverte de territoires inaccessibles par les voies terrestres, et de manière écologique.

Vos voisins du 64 rue Domer ! 17/04/2006 22:02

salut les aventuriers !c'est lundi de Pâques, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes, les cloches sont-elles passées dans la campagne sibérienne ?Nous attendons de vos nouvelles avec impatience, ça ne doit pas être facile d'en envoyer depuis votre kayak !Que tout se passe bien, que vous engrangiez expériences et souvenirs pour que le monde en profite et qu'on ait l'impression d'avoir un tit peu participé !Bises à vous d'Isabelle, Joachim et Emmanuel

blanc 13/04/2006 18:14

c 'est avec plaisir que je suis les globes troteus :j'ai froid pour vous,bonne contiuation,?a+

Fabrice 13/04/2006 12:30

Un grand village? C'est un peu réducteur non. Vous êtes vous balladé en centre-ville, sur la Karl marx?